Comment ne pas arriver en spam sur Gmail ?

Nos conseils pour ne pas arriver en spam sur gmail

Chaque webmail ou FAI a mis en place un ensemble de procédures pour protéger ses utilisateurs du spam et des pratiques frauduleuses. Gmail avec près d'1,5 milliards d'utilisateurs a même développé ses propres technologies et se distingue par une analyse fine des comportements positifs ou négatifs de ses utilisateurs face à chaque email reçu. Pour les marketeurs respectueux du consentement de leurs destinataires, de nombreux micro savoir-faire sont donc à développer pour éviter autant que possible d'être assimilés à un spammeur.


Gmail et les fondamentaux de la délivrabilité

Que ce soit pour Gmail dans le cas présent ou pour Outlook ou Orange, les fondamentaux de la délivrabilité doivent être respectés. Ce sont DES INCONTOURNABLES qu'il est essentiel de respecter AVANT TOUT.

  • Collectez un consentement loyal. Ce « oui » initial est la base de la relation.
  • Dès le consentement reçu, envoyez des premiers messages de qualité.
  • Ne rompez pas le contrat de confiance de départ qui vous lie à votre destinataire. Si vous lui avez promis une newsletter riche en conseil, évitez de le submerger de promotions.
  • Stimulez régulièrement votre base avec un contenu original, riche et personnalisé en fonction du destinataire.
  • Analysez vos statistiques.
  • Choisissez une solution de routage d’emailing de qualité.


Tout cela démultipliera les chances d’arriver dans la boite de réception principale de votre destinataire. Au contraire, la boite spam vous attend voire la non délivrance du message. L’engagement de vos contacts sera alors nulle et votre réputation d’émetteur entachée.

Si tous ces conseils généralistes vous intéressent, demandez notre mémento délivrabilité et nous vous l'enverrons par La Poste !


Nos conseils délivrabilité pour ne pas arriver en spam sur Gmail

Les comportements des destinataires sur Gmail sont passés au crible

Une des grandes caractéristiques de Gmail est que sa classification en spams s'appuie beaucoup sur l'analyse des comportements des destinataires face aux communications reçues, notamment :

  • Comportements positifs : clics, ouvertures, partage, rajout dans le carnet d'adresses, changements de boites aux lettres (onglets), affectation de libellés, classement en important ou à suivre.
  • Comportements négatifs : non ouverture, suppression sans ouvrir, mise en spam.

Un scénario d'accueil pour débuter sur de bonnes bases

Le départ de votre communication est scruté par Gmail. Pour vous attirer ses faveurs optez pour un scénario de drip email avec par exemple une offre spéciale, un lien vers un document, voire un simple double optin… tout ce qui vous permettra de susciter une ouverture et un clic sera perçu positivement par Gmail.

Demandez à vos contacts d'ajouter votre adresse d'envoi dans leur carnet d'adresses de Gmail

Demandez à votre destinataire de vous inscrire sur sa liste de contacts vous permettra de passer la barrière des filtres de spam aisément. Cette recommandation peut être suggérée à vos contacts dès la collecte après la validation du formulaire d'inscription.

Gmail Postmaster Tools

Accédez à vos statistiques de mise en spam de vos campagnes. Cet outil renforcera votre compréhension des réactions négatives des destinataires et complétera votre analyse de la performance marketing.

Exemple de statistiques récupérables dans le Postmaster Tools

Proposer différents moyens de se désabonner

Outre le lien de désabonnement classique, Gmail est attentif au fait de proposer un désabonnement en 1 clic via les entêtes techniques List-Unsubscribe. A noter que cette technologie est intégrée en standard dans les routages de l'application Message Business.

Gmail et les liens dans les emails

Toujours dans la perspective d'être perçu comme un émetteur responsable, évitez les liens courts et privilégiez des liens dont le domaine est cohérent avec le domaine d'envoi que vous utilisez dans l'email émettrice du message.

Distinguez vos emails marketing et vos emails transactionnels

En effet, Gmail conseille de différencier les différents types de messages avec des adresses d'envois différentes.

Un contenu qui compte beaucoup pour Gmail

Effectivement, le contenu de vos communications est plus que jamais important pour Gmail. On le rappelle, ce dernier analyse avec attention le comportement de vos destinataires suite à réception. Ouverture et clic dépendent directement de la qualité de votre contenu en se rappelant que Gmail a aussi un regard sur les désabonnés via le list unsubscribe sus mentionné. Pas de sur-promesse !

Gmail, les actifs et les inactifs

Côté actifs, c'est à dire les contacts ayant précédemment ouverts ou cliqués dans vos emails, il est conseillé qu'ils soient les premiers à recevoir votre campagne, avant les inactifs. Bonne nouvelle l'application Message Business intègre un algorithme assurant cette priorisation.

Écarter les destinataires Gmail inactifs de vos campagnes doit aussi être une de vos priorités. Communiquez intensément à des inactifs revient à diminuer votre réputation. Au bout de quelques mois d'inactivité, il est conseillé de solliciter moins souvent les inactifs voire de les écarter définitivement. Là aussi c'est paramétrable dans l'application.

Quelques lectures