Tribune : l’email un média puissant, libre et cool ?

L'email est parfois présenté comme moribond, à l'instar du web d'ailleurs censé disparaître périodiquement (mais qui se rappelle des flux RSS ?)… A l'inverse mais guère flatteur non plus,  le fondateur de Slack assimile l'email à une sorte de cafard dont on ne pourra jamais se séparer. Et selon mon fils de 15 ans, l'email ne serait pas vraiment cool… La réalité est évidemment un peu plus complexe (et je le lui répète sans arrêt…)

En vérité…

… L'email plus fort et plus attirant que jamais 

Actuellement l'email est utilisé par environ 2,7  milliards d'êtres humains soit près de 5 milliards d'adresses email en circulation (source Radicati Group) à mettre en regard des 2 milliards d'utilisateurs Facebook. Au delà de la maturité il est aussi très intéressant de comparer le taux « d'attention » que peuvent générer les deux canaux. Bien sur, ce taux d'attention ne se mesure pas de la même façon. Pour l'email on regardera le taux d'ouverture c'est à dire des emails ouverts par le destinataire qui a par ailleurs accepté d'afficher les images (le taux d'ouverture étant mesuré par l'insertion d'un pixel). Pour Facebook on parlera du reach organique c'est à dire quand votre post s'affiche effectivement dans le fil des fans de votre page. La juste compréhension de ces deux indicateurs montre bien qu'ouvrir un email est une action beaucoup plus engageante que survoler un post. Malgré ça l'analyse des chiffres que ce soit pour l'email et facebook  (avec des différences en fonction des émetteurs des études et des panels) montre systématiquement que le reach Facebook est en baisse constante depuis des années, désormais le plus souvent en dessous des 10% tandis que le taux d'ouverture de l'email progresse légèrement et dépasse souvent les 20%. 

 

​… L'email est LE média libre par excellence

Est ce une des causes qui pourrait expliquer le succès des chiffres exposés ci-dessus ? Il est difficile de faire la part des choses mais rappelons que dans notre univers multi-connecté, l'email est le seul média digital qui permet une communication directe entre un émetteur et un destinataire sans qu'un puissant GAFA puise sa « data dîme » à chaque interaction (d'autant plus vrai depuis l'annonce de gmail d’arrêter les publicités personnalisées liées au contenu des emails).  Répétez donc après moi, l'email est le seul média digital qui permet une communication directe entre un émetteur et un destinataire. Cela montre en passant l'importance capitale à accorder au consentement et à nourrir positivement ce consentement au fil de la relation. Ce n'est pas l'arrivée prochaine du RGPD qui démentira cet enjeu majeur… 

Bref l'email c'est cool ?

Ouiiiiii mon fils et peut-être parce qu'un média libre, c'est justement cool « by design »… My Little Paris qui a bâti son empire sur un « simple » mail bi hebdomadaire, The Skimm aux USA avec ses millions d'abonnés addicts, les pop up news de type la Newsletter Game of Thrones du New York Times ou la plus expérimentale life style Curaterz  ou encore  Poignant, chaque semaine un extrait littéraire qui empoigne par mail et SMS… Le succès de tous ces projets montrent l'incroyable vitalité de l'email et sa capacité à se renouveler. 

(par Vincent Co fondateur Message Business) 

 

Post scriptum : we love facebook too

Loin de nous l'idée d'opposer les canaux ! Nous adorons Facebook et prônons d'ailleurs la complémentarité avec l'email (cf notre prochain webinaire Facebook + Emailing la love story). De ce fait nous avons aussi comme responsabilité de partager les différences fondamentales entre l'un et l'autre.